Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

retour au port

Que faire du temps en dérive entre deux marées
si ce n'est l'accorder au ciel et au cri des mouettes.
Le retour au port dénoue les rides sur le visage.
Ce soir, Capitaine, le ressac des jours se taira
plus de quart à tenir, plus d'écume dans les yeux
l'horizon flottera dans la nuit céruléenne.

(Le Teich, / Nice chez le capitaine, octobre 2019)








Derniers articles

laisser traîner le pas

Donner son nom à une étoile

Pub !

Peu m'emporte

respiration

"je" d'ombre et de lumière

immortelle

mue

sang-froid